Art de vivre, Décoration, Hôtels & Restaurants, Les Pros, Sur la table

Capucine et Pierre-Olivier Prouhèze : duo de choc pour une table bistronomique chaleureuse

/
Capucine et Pierre-Olivier Prouhèze : duo de choc pour une table bistronomique chaleureuse

Après l’ouverture de son bar à vin « le Bar à Lez » aux Halles du Lez à Montpellier en juillet dernier, le chef Pierre-Olivier Prouhèze revient cet automne avec La Table de la Lyre, un concept de restauration bistronomique qu’il a imaginé avec son épouse Capucine.

Après trois années passées en tant que consultant auprès de restaurants renommés d’Occitanie, Pierre-Olivier Prouhèze revient aux fourneaux avec une table chaleureuse et séduisante de 95 couverts à l’intérieur (90 en terrasse), située dans le quartier Hôpitaux-Facultés à Montpellier. 

Bistronomie de saison

Des recettes créatives et originales laissant découvrir de nouvelles saveurs, c’est ce que propose Pierre-Olivier Prouhèze. Dans ce nouveau lieu plein de charme, le chef confectionne chaque semaine à partir de produits locaux et de saison, une nouvelle carte généreuse composée de 4 entrées, 4 plats et 4 desserts. Les formules restent accessibles à toutes les bourses, le menu entrée-plat-dessert n’excédant pas les 24 euros. Si Pierre-Olivier Prouhèze a souhaité prendre une certaine distance avec les traditions culinaires de sa Lozère natale, il propose cependant ponctuellement des saveurs qui ont fait sa notoriété dans son précédent restaurant. Tous les jeudis, on peut notamment déguster son plat-signature : la tête de veau sauce gribiche. Pour accompagner ses plats, le chef a sélectionné une carte de vins régionaux ainsi qu’une quinzaine de vins biologiques.

Céviche de cabillaud marin au citron vert, tartare de granny au basilic

Duo de choc pour table chic et conviviale 

Héritier d’une longue lignée de restaurateurs de l’Aubrac, Pierre-Olivier Prouhèze a travaillé aux côtés de chefs reconnus tels Claude Guiraud, Michel Sarran ou Yves Thuriès, avant de rejoindre l’établissement familial (Le Grand Hôtel Prouhèze, Aumont-Aubrac). Prouhèze Saveurs, son restaurant aux accents du terroir lozérien ouvert en 2004, a été pendant une dizaine d’années l’une des adresses les plus en vue de Montpellier et avait décroché un Bip gourmand au Guide Michelin. Après la vente de cette première table gourmande, Pierre-Olivier a participé à l’émission de TF1 « Le Meilleur Menu de France », avant de devenir consultant en 2016. 

La Table de la Lyre est le résultat d’une passion commune pour la restauration : celle de Pierre-Olivier et de son épouse Capucine, qui a elle-même œuvré pour la réussite de ce nouveau lieu gourmand. « Je n’étais pas totalement absente du précédent restaurant de l’avenue de la Pompignane, mais je restais très concentrée sur les tâches liées à la gestion des fournisseurs, du personnel et à notre ancienne activité de traiteur, explique Capucine Prouhèze avec une bonne humeur communicative. A La Table de la Lyre, j’ai un rôle plus central. Je m’occupe de l’accueil et du service ». Deux éléments considérés comme essentiels par le couple de restaurateurs pour assurer la pleine réussite d’un projet de table bistronomique. « En plus de la qualité de la cuisine, nous voulons une ambiance décontractée, sans perdre en professionnalisme et en efficacité dans le service », précise Pierre-Olivier, qui évolue avec son équipe dans une belle cuisine, moderne et fonctionnelle entouré de matériel de haute qualité, comme notamment ses couteaux japonais Kaï. Capucine est épaulée en salle par quatre serveurs professionnels tous vêtus, à l’instar de l’équipe de cuisiniers, de tenues en jean réalisées sur mesure par l’atelier Tuffery de Florac (Lozère). La vaisselle choisie de différentes marques se mixe à l’envi en fonction des plats. Installée dans un quartier où se côtoient aussi bien le personnel des bureaux et des hôpitaux proches que des particuliers en quête d’une restauration de caractère, La Table de la Lyre accueille ses hôtes du lundi au vendredi, permettant ainsi à Pierre-Olivier de privilégier sa vie de famille, après avoir été un temps sur le devant de la scène médiatique : « Je veux bien travailler, proposer une cuisine qui plaise et que les gens passent un bon moment, puis le soir rentrer chez moi et profiter de ma famille. Et m’adonner aussi au sport, puisque je fais de la course à pied ».

Décoration cosy comme à la maison

Côté déco, le couple a fait appel à Dominique Covinhes, architecte d’intérieur montpelliéraine de l’agence DOM DECO : « Capucine et Pierre-Olivier souhaitaient un lieu convivial à la fois élégant et intimiste où l’on puisse se sentir comme à la maison », explique celle-ci. « Dominique, qui a l’habitude de faire des maisons pour des particuliers, a pris le temps de nous écouter : nous voulions vraiment faire de notre restaurant un lieu chaleureux où les gens se sentent bien » déclare Capucine Prouhèze. « Nous avons tout de suite aimé les propositions qu’elle nous a faites : les tables, chaises et luminaires sont des objets que je mettrais volontiers chez moi ! Nous avions juste la contrainte de ces poteaux que Dominique a su intégrer dans le décor du restaurant ». En effet, pour donner une âme chaleureuse et chic aux 180 m² de cette salle de restaurant aux larges baies vitrées, située au rez-de-chaussée d’un bâtiment flambant neuf, l’architecte d’intérieur a pris le parti de créer plusieurs ambiances en jouant sur les couleurs et le mobilier. Autour d’un espace central occupé de jolies tables, elle a imaginé un espace bar accueillant à l’entrée du restaurant, une grande table d’hôte en bois pour manger en hauteur, un coin cosy avec de confortables banquettes ainsi qu’un espace multifonction privatisable grâce à un système de cloisons coulissantes en persiennes : équipé d’un écran, il peut accueillir des réunions professionnelles ainsi que des événements privés. Pour faire écho aux racines lozériennes du chef et à son amour pour la nature, Dominique Covinhes a sélectionné des couleurs brutes, comme cette déclinaison de rouges-orangés aux couleurs de la terre ou ces verts mousse évoquant la fraîcheur d’un sous-bois auxquelles s’ajoute un rose délicat pour souligner le côté cosy du restaurant. Elle a également intégré au décor de nombreux éléments bucoliques à l’image de cette impressionnante fresque au plafond reprenant des motifs végétaux ou des matériaux nobles, tels que le bois ou la pierre. Une inspiration que l’on retrouve dans une jolie sélection d’objets originaux, comme les suspensions-volières piquées d’oiseaux multicolores de Mathieu Challières qui invitent à la rêverie, ou encore ces luminaires portugais qui se composent et se décomposent à l’envi. A l’extérieur, la belle terrasse en bois n’attend plus que ses végétaux pour afficher dès le printemps prochain, son côté intime et préservé.

Convivialité, chaleur, et cuisine raffinée : la Table de la Lyre est d’ores et déjà un rendez-vous incontournable.

Leave a Reply
Your email address will not be published. *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HOME FASHION NEWS