Concept stores

Deejo accueille ses fans dans son premier flaship store parisien

/
Deejo accueille ses fans dans son premier flaship store parisien

C’est dans le Marais à Paris, au n° 6 de la rue des Filles du Calvaire (IIIe arr), que Deejo a installé sa première boutique parisienne. Un lieu unique qui « matérialise » le service exclusif My Deejo, qui jusqu’alors était un service en ligne.

Dans un magasin aménagé avec style (65 m2) Deejo propose son service My Deejo jusqu’alors exclusivement disponible en ligne. Chacun peut y composer et faire « tatouer » un modèle de couteau à son image. La personnalisation va jusqu’à la gravure du manche. La dédicace choisie en fera un accessoire remarquable et remarqué. L’espace qui emprunte les codes du luxe et de la restauration offre un cadre très agréable au client. Confortablement installé, il est mis en condition de prendre un vrai moment pour lui-même pour créer « son » Deejo. Assis en face du « cabinet de curiosités », il a sous les yeux l’intégralité des modèles fort élégants imaginés par la marque qui a développé un positionnement unique sur le marché. Autour de son produit, elle a su créer un univers lifestyle auquel adhèrent des fans dans le monde entier. Ultralight – le manche du couteau ne pèse pas plus que sa lame – et uniques par leur design, ses couteaux ont gagné leur gigantesque succès grâce au bouche-à-oreille : les amoureux de couteaux en ont fait une icône. Stéphane Lebeau et Luc Foin, fondateurs de Baladéo en 1995 et créateurs du Deejo en 2010 ont su saisir avec finesse l’engouement du public et développer la marque dans le respect des fondamentaux qui l’ont construite.

 Retour à la boutique… Les plus pressés, déjà familiers avec le concept, peuvent s’adresser directement au comptoir pour une mise en fabrication rapide de leur commande. En quelques minutes, ils repartent avec un Deejo exclusif qui ne ressemble à aucun autre. Deejo s’est fait connaître avec son célèbre couteau de poche mais c’est aujourd’hui un univers bien plus large qui se découvre en magasin : couteaux de tables, kit à graver et nombreux accessoires (affûteurs, étuis en cuir, coffrets pour collectionneur…) sont également proposés au public qui pourrait même se laisser tenter par quelques pièces de prestige en édition limitée. « L’ouverture de ce magasin est l’aboutissement d’un long travail de recherche. Nous avons mis un certain temps à trouver le local idéal situé dans l’un des quartiers ciblés, d’une architecture permettant la réalisation de l’implantation voulue, et offrant le confort souhaité pour nos clients comme pour nos salariés » nous a confié Luc Foin, co-fondateur de Deejo.  

Leave a Reply
Your email address will not be published. *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HOME FASHION NEWS