Focus B-to-B, Les Pros, Made in France, Solidarité

Covid-19 / Les ateliers Vanderschooten se reconvertissent dans la confection de masques

/
Covid-19 / Les ateliers Vanderschooten se reconvertissent dans la confection de masques

Depuis le 17 mars dernier, l’activité de la société Vanderschooten, atelier de confection de linge de maison et d’accessoires textiles, s’est reconvertie dans la fabrication de masques. Coupeurs, couturières, équipe logistique, les efforts de toute la société sont désormais tournés vers cette nouvelle production.

Depuis le 17 mars dernier, l’activité de la société Vanderschooten, atelier de confection de linge de maison et d’accessoires textiles, s’est reconvertie dans la fabrication de masques. Coupeurs, couturières, équipe logistique : les efforts de toute la société sont désormais tournés vers cette nouvelle production. Vanderschooten fabrique du linge de maison depuis 1947 dans leur atelier de confection de Nieppe à quinze minutes de Lille. Alexandre Turpault, Essix, À demain le linge français, Coucke sont les quatre marques principales du groupe distribuées en France et à l’international. « L’activité étant ralentie du fait du contexte, la société a décidé de se rendre utile et de participer à son niveau à « l’effort de guerre » après qu’un groupe de résidences senior français nous ait contactés en urgence pour savoir si nous étions capable de produire rapidement un modèle de masque de soin textile. » explique-t-on à la direction du groupe dont la filiale Norlinge, commercialisant du linge de maison auprès des établissements de santé et EPHAD.


Une équipe de deux personnes a réussi à mettre au point un masque en moins de deux heures, réalisant le premier prototype avec des élastiques. Celui-ci n’étant pas lavable, les élastiques ont été remplacés pour obtenir un produit en coton 100 %. Le masque s’inspire de celui du CHU de Grenoble et répond à un cahier de charge stricte. Il est 100% coton, lavable à 60 ° et protège parfaitement le visage, de la bouche et jusqu’au menton. Le modèle de masque a été validé après la réalisation du troisième prototype qui sert de modèle à l’équipe dédiée de couturières et de coupeurs qui travaille exclusivement sur la confection des masques. Depuis le 17 mars, les demandes ne cessant de croitre, l’entreprise a mis en place des solutions pour répondre à tous et faire face à la pénurie. Si la demande ne vient pas uniquement du secteur médical, les livraisons pour les hôpitaux, médecins, infirmier, … sont absolument prioritaires. Depuis dimanche 22 mars, les masques sont validés par la direction générale de I’ armement (OGA).

https://www.cookut.com
https://www.verdiermanufacture.fr/

https://www.jeandubost.com/
Leave a Reply
Your email address will not be published. *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HOME FASHION NEWS