Actualités, Maison & Art de vivre

Nouailhac : la nature inspire le tapissier Gildas François

/

Poursuivant son exploration des matières, Gildas François s’est associé à la maison Nouailhac pour des créations foisonnantes uniques s’inspirant de la nature. Tissus, clous et ressorts n’ont pas de secret pour ce tapissier-designer inventif et porteur d’un savoir-faire artisanal. Nouailhac lui a confié le challenge de réinterpréter le fauteuil Suffren, un classique de ses collections, à travers le prisme de son travail sur « la mémoire des fauteuils ». 

Sa rencontre fortuite avec un fauteuil abandonné déclenchera la vocation de Gildas François. « Un fauteuil a une histoire et mon ambition est de m’en faire le conteur. A l’origine, la technique personnelle que j’ai mise au point est issue d’une réflexion sur la mémoire des fauteuils. Fini les étoffes qui dissimulent le cœur de la garniture, seul un filet vient contenir la nouvelle matière, le feutre, qui remplace le crin traditionnellement utilisé, dévoilant ainsi l’intérieur du fauteuil qui devient l’élément de décor ».

Relevant le défi, le créateur utilise des galons Houlès à la place du feutre utilisé habituellement, imaginant des motifs singuliers. Challenge réussi ! « Camouflage Automne » et  « Camouflage Hiver » sont les deux versions contemporaines du fauteuil Suffren.


Leave a Reply
Your email address will not be published. *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.